Accueil > Événements > Droit international > Déclaration de Principes de Gestion des Forêts

1992

Déclaration de Principes de Gestion des Forêts

Article créé le 9 mars 2012, dernière mise à jour 9 mars 2012


Voir en ligne : Principe de gestion des forêts

Au début de la phase préparatoire du Sommet « planète Terre », on espérait qu’une convention juridiquement contraignante sur les forêts pourrait être négociée et qu’elle pourrait être signée lors de la Conférence comme les accords sur les changements climatiques (CCNUCC) et sur la diversité biologique. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avait déjà mis en route des consultations en vue d’un éventuel instrument juridique international sur la gestion écologiquement viable des forêts.

Au début des négociations, les pays industrialisés souhaitaient un texte interdisant l’abattage des forêts tropicales ombrophiles qui sont le plus touchées par le déboisement à l’heure actuelle. Pour leur part, les pays en développement  , menés par la Malaisie, voulaient que le texte porte aussi sur les forêts des régions tempérées et boréales, notamment celles des Etats-Unis, du Canada et de l’ancienne Union soviétique, où beaucoup de forêts ont été abattues et où le déboisement s’accomplit à un rythme plus lent que sous les tropiques.

Il n’a pas été possible de faire le nécessaire pour rapprocher des positions aussi divergentes à temps pour la Conférence de Rio. Les pourparlers ont abouti à une série de principes sur la gestion écologiquement viable de tous les types de forêts, qui, après le Sommet, pourrait servir de base à la négociation d’un accord juridique international sur la sylviculture. Ces principes ont été arrêtés et adoptés au Sommet « planète Terre ».

Rappelons que les réflexions de gestion durable des forêts formulées en 1713 dans l’ouvrage « Sylvicultura Oeconomica » de Hans Carl Carlowitz sont souvent considérées comme à l’origine du concept de développement durable  . En effet, dans son ouvrage, Carlowitz développe la première réflexion autour de la durabilité/soutenabilité et y présente les "quatre éléments" : économique, social, environnemental et politique.

Source :
- « Déclaration de Rio - Principe de gestion des forêts »

Pour en savoir plus :
- L’Europe et la forêt
- Droit Suisse - Loi fédérale sur les forêts