Accueil > Événements > Conférences > 9ème Conférence ministérielle de l’OMC (Bali)

2013

9ème Conférence ministérielle de l’OMC (Bali)

7 décembre - Un paquet de Bali voit le jour

Article créé le 9 décembre 2013, dernière mise à jour 2 décembre 2014


Voir en ligne : Ninth WTO Ministerial Conference

Un accord destiné à simplifier le commerce  , à offrir aux pays en développement   davantage d’options pour assurer la sécurité   alimentaire, à stimuler les échanges des pays les moins avancés et, plus généralement, à favoriser le développement   a pu être signé à l’issue de la 9ème Conférence ministérielle ordinaire de l’OMC.

Réunissant les ministres des finances et du commerce   des 159 pays membres, cette conférence qui s’est tenue à Bali du 3 au 7 décembre était l’un des plus importants évènements pour l’avenir de cette organisation multilatérale qui siège à Genève.

Le nouveau "paquet" comporte dix textes : un sur la facilitation des échanges, quatre traitant d’agriculture et cinq en rapport avec le développement  .

Selon le ministre indien du commerce   Anand Sharma, l’un de artisans majeurs de cet accord, « C’est un grand jour. Il s’agit d’une décision historique. Non seulement pour l’Inde mais pour tous les pays en développement   ou pauvres de la planète. Et c’est une victoire aussi pour l’OMC. ».

On rappellera qu’au cours de la dernière conférence ministérielle à Genève en 2011, les représentants des pays membres étaient loin de conclure un accord, signant de ce fait l’échec des négociations du cycle de Doha, commencées dix ans plus tôt.

La tâche s’avérait donc délicate pour le nouveau directeur général de l’OMC, le Brésilien Roberto Azevedo. Pour sortir de l’impasse, le sommet de Bali se devait de déboucher sur un accord, à défaut duquel les accords bilatéraux commerciaux gagneront en importance et l’OMC perdra en crédibilité.

Par ailleurs, les travaux avaient été bloqués en juillet 2014. Le nouveau gouvernement indien avait remis en cause les accords, en demandant qu’une solution permanente à la question des stocks publics à des fins de sécurité   alimentaire soit négociée immédiatement. C’est au mois de novembre 2014 que l’annonce d’un compromis a permis de débloquer la situation. Un nouveau délai fixé en juillet 2015 représente la prochaine échéance pour un accord sur le programme de travail   de l’après-Bali.

Sources :
Un “Paquet de Bali” voit le jour à l’issue de consultations-marathon

Conférence ministérielle de l’OMC à Bali : des conclusions partielles pourraient s’en dégager, www.admin.ch

L’OMC dans le flou à la veille du sommet de Bali, Bilan

Pour en savoir plus :