Accueil > Événements > Faits marquants > Anthropocène

2000

Anthropocène

Article créé le 8 février 2016, dernière mise à jour 10 mars 2016


Voir en ligne : Cartographie de l’Anthropocène, globaïa.org

 Qu’est-ce que l’Anthropocène ?

L’Anthropocène est un concept qui a été popularisé au sein de la communauté scientifique par les travaux de Paul Crutzen (l’un des trois lauréats du prix Nobel de Chimie en 1995 qui joua un rôle clé dans le problème de l’ozone stratosphérique) publiés notamment en 2000 et 2002.

L’Anthropocène représente une nouvelle époque géologique dans laquelle l’être humain constitue la principale force géologique sur Terre et qui succède à l’Holocène. L’espèce humaine a globalement modifié son environnement  , aussi bien l’atmosphère (émission de gaz à effet de serre, trou d’ozone), l’hydrosphère (acidification des océans), la lithosphère (contamination et appauvrissement du sol) que la biosphère (perte de la biodiversité   globale). Ce qu’il faut souligner ici est la rapidité à laquelle ces modifications se sont produites par comparaison à l’échelle des temps géologiques.

 Quand débute l’Anthropocène ?

Il n’y a pas de consensus à ce sujet.

Jacques Grinewald, philosophe des sciences, associe l’Anthropocène à la révolution thermo-industrielle et aux énergies fossiles (le charbon dans un premier temps mais surtout le pétrole) et situe l’avènement de cette époque au milieu du XIXIème siècle.

Paul Crutzen propose comme début de l’Anthropocène, la fin du XVIIIème siècle pour plusieurs raisons : c’est à cette époque que les relevés dans la calotte glaciaire ont montré une augmentation de la concentration atmosphérique de gaz carbonique (CO2) et de méthane (CH4) dans l’atmosphère (autrement dit, il s’agit d’une preuve géologique du CO2 emprisonné dans la glace comme marqueur de l’activité humaine). Deuxièmement, cette périodisation de l’Anthropocène coïncide avec la date symbolique de l’invention de la machine à vapeur par James Watt.

 Et qu’en pensent les géologues ?

Ce sujet est soumis au débat. Pour pouvoir inscrire l’Anthropocène comme nouvelle époque géologique, une preuve géologique de l’impact de l’activité humaine et une localité type doivent être déterminés et validés par la Commission de Stratigraphie Internationale.

Références :
Crutzen P. et Stoermer E. (2000) The "Anthropocene". Global Change Newsletter no41, pp.17-18

Crutzen P. (2002) "Geology of Mankind", Nature 415 no23,

Grinevald J. (2007) La Biosphère de l’Anthropocène. Climat   et pétrole, la double menace. Repères transdisciplinaires (1824-2007).Genève : Georg, 292p.

Pour en savoir plus :
Conference Encountering the Anthropocene. The Role of the Environmental Humanities and Social Sciences

Global Environmental Change : 3 articles en open access sur l’anthropocène

Lorius C. et Carpentier L. (2010) Voyage dans l’Antropocène. Cette nouvelle ère dont nous sommes les héros. Arles : Actes Sud. 243p.

Zalasiewicz J. et al. (2008) Are now we living in the Antropocene ? GSA Today vol.18 no2, pp.4-8