Accueil > Événements > Conférences > Les principaux investisseurs institutionnels du monde lancent un appel pour (...)

2014

Les principaux investisseurs institutionnels du monde lancent un appel pour la tarification du carbone

Article créé le 2 octobre 2014, dernière mise à jour 23 octobre 2014


Voir en ligne : Sommet 2014 sur le climat

Dans le cadre du sommet de l’ONU sur le climat   qui s’est tenu à New York le 23 septembre 2014, 347 investisseurs représentant plus de USD 24’000 milliards d’actifs sous gestion ont signé une déclaration sur le changement climatique.

Selon l’Agence internationale de l’énergie, le monde doit investir au moins un montant supplémentaire de USD 1000 milliards par an en énergie propre d’ici à 2050 si nous voulons garder l’espoir de limiter un réchauffement global de 2° C et éviter les pires impacts du changement climatique sur notre environnement  , notre santé   et notre économie mondiale. Pourtant l’investissement mondial en énergie propre n’a été « que » de 254 milliards de dollars en 2013.

La déclaration reconnaît le rôle que les investisseurs jouent dans le financement des énergies propres, décrit les étapes spécifiques qu’ils s’engagent à suivre et appelle les décideurs politiques à prendre des mesures qui prennent en charge les investissements en énergie propre et en solutions climatiques.

En signant cette initiative, les investisseurs s’engagent notamment à :

  • Collaborer avec les autorités pour prendre des mesures qui encouragent le financement de la transition énergétique vers une économie à faible intensité carbone ;
  • Identifier et évaluer des opportunités d’investissement à faible intensité carbone ;
  • Développer les capacités des investisseurs à évaluer les risques et opportunités liés au changement climatique et intégrer cela dans les méthodologies d’investissement ;
  • Favoriser le dialogue avec les sociétés incluses dans les portefeuilles sur le sujet du changement climatique ;
  • Publier les initiatives prises et les progrès réalisés.
    Parmi les signataires de la déclaration, on retrouve Ethos – Fondation suisse pour le développement durable  . En particulier, Ethos annonce vouloir intensifier son dialogue avec les sociétés cotées et la bourse suisse pour encourager davantage de sociétés à publier des objectifs précis de réduction de gaz à effet de serre.

Pour en savoir plus :