Accueil > Repères > Théorie, enjeux et débats > La notion de Triple Bottom Line

La notion de Triple Bottom Line

Article créé le 20 novembre 2015, dernière mise à jour 6 juillet 2015


Voir en ligne : Triple Bottom Line - ou triple bilan

La notion de Triple Bottom Line (TBL) est une des idées par lesquelles le développement durable   se traduit au sein d’une entreprise. Le terme est une allusion à la « bottom line », la ligne de résultat net dans les comptes d’une entreprise. Elle est appelée triple car elle évalue la performance de l’entreprise selon trois approches : sociale, environnementale et économique. On utilise également souvent les termes « People, Planet, Profit » pour désigner ces trois approches.

L’expression a été introduite par John Elkington au cours des années 1990. Selon lui, se référer à un agenda basé sur la TBL fait que les entreprises se concentrent non pas uniquement sur la valeur économique qu’elles créent, mais aussi sur la valeur environnementale et sociale qu’elles créent, ou détruisent.

Les défenseurs de la TBL pensent que la performance sociale et environnementale peut être mesurée de façon objective et que les entreprises devraient utiliser ces résultats afin d’améliorer leurs performances sociales et environnementales. De plus, ils devraient rendre publics ces résultats par principe, et, en utilisant et en publiant ces « bottom lines » additionnelles, les entreprises peuvent s’attendre à améliorer leur résultat financier sur le long terme.

Cette notion est une façon pour les entreprises d’internaliser les externalités, en prenant donc en compte leur impact, positif ou négatif, non seulement économique mais aussi social et environnemental.

Sources :