Accueil > Événements > Faits marquants > Les chercheurs de l’Institut des Sciences de l’Environnement et le changement (...)

2015

Les chercheurs de l’Institut des Sciences de l’Environnement et le changement climatique

Article créé le 10 mars 2016, dernière mise à jour 24 mars 2016


Voir en ligne : Les chercheurs GEDT et le climat

Les chercheurs du Pôle/Institut Gouvernance   de l’environnement   et développement   territorial (GEDT), de l’Institut des Sciences de l’Environnement  , Université de Genève, sont à l’honneur dans les médias !

C’est tout d’abord le professeur Hy Dao qui a été interviewé pour le compte de l’émission A bon entendeur sur la RTS. Il nous apprend entre autres que pour avoir au moins une chance sur deux de limiter l’augmentation des températures à 2 degrés d’ici à 2100, il faudrait réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 70% d’ici à 2050. Ces chiffres se basent sur une étude des limites et empreintes environnementales de la Suisse dérivées des limites planétaires. Son intervention est visible ici, à partir de 05:50.

Ce sont également deux chercheurs de GEDT - Dr. Lucile Maertens et Dr. Romain Felli - qui sont intervenus dans l’émission Data Gueule, sur France 4. Une émission spéciale "2 degrés avant la fin du monde". Lucile Maertens (dès 23:30) nous parle de l’insécurité climatique. Elle établit notamment des liens entre le changement climatique et la situation migratoire actuelle. Elle souligne trois grandes dimensions de l’insécurité climatique : disponibilité des ressources naturelles et intégrité territoriale, vulnérabilité, environnement   et biodiversité  .

Romain Felli, quant à lui, insiste sur le fait que le changement climatique renforce les inégalités sociales déjà existantes (dès 1:08:45). Il montre néanmoins qu’en donnant plus de pouvoir démocratique et économique aux populations les plus touchées, il est possible de réduire la vulnérabilité au changement climatique, même si un tel cas de figure constitue à l’heure actuelle plus l’exception que la règle.