Accueil > Dossiers > Mise en œuvre du développement durable en Suisse

Mise en œuvre du développement durable en Suisse

Ce dossier, dédié au développement durable   en Suisse, est divisé en 4 parties :

  • Niveau fédéral
  • Niveau cantonal (canton de Genève)
  • Niveau communal ou local (ville de Lausanne)
  • Niveau "société   civile suisse et initiatives du secteur privé"

La première partie s’attache aux éléments en lien avec le développement durable   à l’échelon national. Nous aborderons les stratégies fédérales ainsi que les principaux services concernés par la mise en œuvre de ces stratégies comme l’Office fédéral du développement   territorial (ARE) et le Comité interdépartemental pour le développement durable   (CIDD).

Pour illustrer le niveau cantonal, nous nous focaliserons sur le canton de Genève. Nous avons choisi ce canton car il abrite de nombreuses organisations internationales, onusiennes et issues de la société   civile. A ce titre, il est souvent considéré comme le premier centre de la gouvernance   mondiale. Il fait office de précurseur en matière de droits humains  . C’est également le premier canton suisse à se doter d’un Agenda 21 cantonal sous la forme d’une loi révisable. Sans oublier le fait que c’est à Genève que siégea la Commission mondiale sur l’environnement   et le développement   des Nations Unies (nommé couramment commission Brundtland, en référence au nom de la présidente de cette commission).

Concernant le niveau communal, nous nous attarderons sur la ville de Lausanne, relativement active en matière de développement durable  . En effet, la ville s’engage depuis plusieurs années déjà en faveur du développement durable   et de l’écologie et propose chaque années diverses activités de sensibilisation. Par ailleurs, elle a passablement développé l’approche participative et a été primée à plusieurs reprises pour sa politique énergétique.

Enfin, un dernier niveau est consacré à la société   civile suisse et aux initiatives du secteur privé. Il concerne principalement des associations professionnelles défendant des intérêts privés et des ONG suisses, en particulier des œuvres d’entraide.