Accueil > Événements > Faits marquants > L’IBAMA identifie des coupables de la déforestation illégale de la forêt (...)

2003

L’IBAMA identifie des coupables de la déforestation illégale de la forêt amazonienne

Brazilian Institute of Environment and Renewable Natural Ressources (IBAMA)

Article créé le 26 février 2013, dernière mise à jour 27 février 2013


Voir en ligne : Site officiel (En)

L’agence environnementale brésilienne (IBAMA), dont l’une des missions est d’encourager des techniques correctes pour l’intervention sur la nature, a identifié 50 entreprises ayant illégalement déforesté la forêt tropicale (plus de 10 000 ha).

Elle montre qu’en 2003 la déforestation en Amazonie est la plus forte enregistrée depuis les 6 dernières années.

Elle a créé une base de données destinée principalement à l’industrie forestière. Son objectif est de montrer la diversité des essences arboricoles et de favoriser la commercialisation d’essences peu connues dans l’optique d’une gestion soutenable des forêts.

Cette base de données est le résultat d’une collaboration entre plusieurs acteurs, comme le laboratoire des produits forestiers du Ministère brésilien de l’environnement   (LPF) ou l’organisation internationale des bois tropicaux (OIBT).

Selon un rapport de Greenpeace, l’élevage est le principal responsable de la déforestation en Amazonie brésilienne et le principal moteur mondial de la déforestation.

Sources :
- Site officiel
- Le massacre de l’Amazonie, résumé, Greenpeace 2009

Pour en savoir plus :
- notre-planete.info
- Organisation Internationale des bois tropicaux
- Archives de la FAO : Développement durable et lutte contre la déforestation en Amazonie brésilienne : le bon, le mauvais et le pire
- UNEP/GRID : Maps&Graphics - Deforestation