Accueil > Événements > Faits marquants > Le virus mortel H5N1 est considéré comme la prochaine pandémie (...)

2006

Le virus mortel H5N1 est considéré comme la prochaine pandémie mondiale

« Grippe aviaire » ou « Grippe du poulet »

Article créé le 4 avril 2012, dernière mise à jour 13 septembre 2012


Voir en ligne : Plan mondial de l’OMS de préparation à une pandémie de grippe

Une pandémie ayant été déclarée en Asie du sud-est et au Moyen Orient, l’OMS réagit en mettant en place un Plan mondial pour la préparation à une pandémie de grippe aviaire. Il s’agit de recommandations et de mesures à prendre à l’échelon national avant et pendant une pandémie.

Ce virus mortel contamine notamment les oiseaux migrateurs et voyage par conséquent entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe.

Les oiseaux s’infectent entre eux en partageant de la nourriture (un des oiseaux doit être contaminé), ils régurgitent leur nourriture et donc se transmettent le virus ; ils peuvent aussi se contaminer en entrant en contact avec les excréments d’un contaminé.

La souche H5N1 de grippe aviaire a passé des oiseaux aux humains pour la première fois en 1997 à Hong Kong (première apparition connue), la transmission du H5N1 entre un humain et une volaille se faisant par un contact étroit ou prolongé.

La crainte est que le virus H5N1 acquière une haute transmissibilité interhumaine, causant ainsi une grave pandémie mondiale.


Source :

- OMS : fiche sur la grippe H5N1


Pour en savoir plus :

- Passeport santé
- Centre d’actualité de l’ONU, Grippe H5N1
- Les risques de H5N1 en Suisse