Accueil > Événements > Faits marquants > Les forêts russes sous les flammes

2010

Les forêts russes sous les flammes

Article créé le 13 octobre 2011, dernière mise à jour 13 septembre 2012


Voir en ligne : Russian Federation, Wild Fires, Reliefweb

Durant l’été 2010, la Russie a enregistré des températures caniculaires exceptionnelles. Il en a résulté une forte sécheresse et d’importants incendies qui ont décimé plus de 600’000 hectares de forêts. L’état d’urgence a été déclaré dans 27 régions du pays.

Ces feux ont provoqué la combustion de tourbières et de zones irradiées par la catastrophe   de Tchernobyl, ce qui a entrainé la libération de particules fines et toxiques et une pollution   atmosphérique au monoxyde de carbone sur la région de Moscou.

Si la gestion de la crise a été critiquée pour sa lenteur, c’est la politique de gestion des forêts du gouvernement russe qui a été remise en question. En 2006, le parlement russe avait adopté la réforme du code forestier et la décentralisation de la gestion des forêts proposée par Vladimir Poutine, ce qui porta un coup important à la protection et surveillance des forêts du pays (suppression de 70’000 postes de gardes forestiers).

En 2010, la Russie a enregistré 972 phénomènes météorologiques dangereux, un record.

Sources :
- Record de chaleur en Russie en proie à la sécheresse et à de nombreux incendies, Notre-planete. info
- Les incendies en Russie : risques et responsabilités politiques de Vladimir Poutine, Le Monde
- Russie : nombre record de catastrophe naturelles en 2010, Rianovosti

Pour en savoir plus :

- Feux de forêts : l’Homme en déclenche plus que la nature depuis deux siècles, Futura environnement
- Russian wildfires, The big picture, Boston Globe
- Dossier La Russie dévorée par les incendies, l’Express