Accueil > Événements > Faits marquants > Catastrophe écologique liée à la Guerre du Golf

1991

Catastrophe écologique liée à la Guerre du Golf

Article créé le 2 mars 2012, dernière mise à jour 9 février 2012


Voir en ligne : Page de la Confédération suisse (DFAE)

En quittant le Koweït, l’armée irakienne sabote une grande partie des puits de pétrole de l’Emirat, le terminal pétrolier de Mina al Ahmadi et des pétroliers au mouillage, cherchant à causer un maximum de dommages à l’industrie pétrolière du pays.

Entre 700 000 et 900 000 tonnes d’hydrocarbures se déversent en mer au fil des semaines, avant que les équipes d’intervention internationales parviennent à endiguer le flot. C’est la plus grande marée noire de l’histoire humaine.
Une vaste quantité de polluants dans l’atmosphère forme une pollution   qui s’étend jusqu’aux pays asiatiques ; les sols sont contaminés ; les animaux marins et les oiseaux sont très touchés.

Les répercussions écologiques de cette catastrophe   ont des effets à long terme et à grande échelle.

Pour en savoir plus :
- Page de la Confédération suisse (DFAE)
- Liste des principaux déversements pétroliers
- Une chronologie de la Guerre du Golfe