Accueil > Événements > Faits marquants > Green Economy Initiative

2009

Green Economy Initiative

PNUE

Article créé le 21 mai 2012, dernière mise à jour 6 janvier 2015


Voir en ligne : UNEP Green Economy Initiative (GEI)

L’Initiative pour une Economie   Verte (Green Economy Initiative) menée par le PNUE , a été lancée fin 2008. Son objectif global est de fournir l’analyse et le soutien politique afin d’"écologiser" l’économie en encourageant l’emploi et la croissance à travers des investissements dits verts.

Le PNUE utilise la définition suivante du concept d’économie verte : « une économie verte entraîne une amélioration du bien-être et de l’équité sociale, tout en réduisant considérablement les risques de pénuries écologiques ». Plus simplement, une économie verte peut être définie comme une économie possédant les caractéristiques suivantes : de faibles émissions de CO2, une gestion durable des ressources, et qui est socialement inclusive.

De manière concrète. l’économie verte permettrait la croissance du revenu et de l’emploi à travers l’encouragement aux investissements publics et privés ciblant la réduction des émissions de carbone et de la pollution   en général, une meilleure efficacité énergétique, une meilleure utilisation des ressources, et la préservation de la biodiversité   et des écosystèmes.
Ces investissements doivent être initiés et soutenus par des réformes politiques, notamment dans le secteur des dépenses publiques et par des changements de réglementation.
Cette nouvelle politique de développement   devrait maintenir, améliorer et, le cas échéant, permettre de reconstruire le capital naturel comme un atout économique essentiel, une source de bénéfices, en particulier pour les populations les plus démunies dont la subsistance et la sécurité   dépendent fortement des ressources naturelles.

Au sein du PNUE, l’Initiative pour une économie verte comprend trois ensembles d’activités :

- La production d’un Rapport sur l’économie verte et les matériaux de recherche connexes, qui analysera la situation macroéconomique, la durabilité, et les implications de réduction de la pauvreté   des investissements verts dans un large éventail de secteurs de l’énergie renouvelable pour l’agriculture durable et fournissant des orientations sur les politiques qui peuvent catalyser l’investissement accru dans ces secteurs.
- Fournir des services consultatifs sur les moyens de progresser vers une économie verte dans les pays.
- Engager un large éventail de la recherche, les organisations non gouvernementales, les entreprises et partenaires des Nations Unies en application de l’Initiative d’économie verte.

Les politiques de croissance verte sont déjà mises en œuvre dans plusieurs pays. L’Union Européenne a un programme cadre de croissance verte, ainsi que la Chine, le Brésil, la Malaisie, le Danemark, et certains États des États-Unis... En Asie notamment, le programme d’économie verte est soutenu par l’ESCAP (Economic and Social Commission for Asia and the Pacific, UN) dont les pays membres ont pris un engagement pour la croissance verte. La Corée du Sud, pays ayant le programme de croissance verte le plus avancé, a mis en œuvre depuis 2009 "un green new deal". L’État a déjà investi plus de 38 milliards de dollars et créé environ 100’000 emplois dans les secteurs verts.

Sources :
- UNEP Green Economy Initiative (GEI)
- GEI Research Products

Pour en savoir plus :
- UNEP, 2011, Towards a Green Economy : Pathways to Sustainable Development and Poverty Eradication
- Global Transition 2012
- CARTE : UNEP Green Economy Advisory Services
- ESCAP, green growth pledge
- Korea green growth strategy