Accueil > Événements > Faits marquants > Conférence sur le financement du développement 2015

2015

Conférence sur le financement du développement 2015

Article créé le 16 juillet 2015, dernière mise à jour 14 septembre 2015


Voir en ligne : Les Etats parviennent à un accord historique sur le financement du développement

La Conférence sur le financement du développement   a eu lieu à Addis Abeba, en Ethiopie, du 13 au 16 juillet 2015. Elle a eu pour but de définir le rôle des partenariats et fonds mondiaux ainsi que les modalités de financement des objectifs de développement durable  .​ Il s’agit de la 3e Conférence sur le financement du développement   après celle de Monterrey en 2002, au Mexique, et celle de Doha en 2008, au Qatar.

Cette conférence est la première étape d’une année 2015 forte de trois moments décisifs : le financement du développement   à Addis-Abeba ; la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable   (ODD) lors du sommet des Nations Unies à New York en septembre ; et la signature à Paris d’un accord universel pour contenir le réchauffement sous la barre des 2°C, durant la COP21, en décembre.

Le Programme d’action d’Addis-Abeba sur lequel les Etats sont tombés d’accord comprend des engagements dans six domaines :

  • la conclusion d’un nouveau pacte social pour l’investissement de qualité ;
  • l’augmentation de l’aide publique au développement   et la mise en œuvre d’une banque de licences de technologie d’ici 2017 pour les pays les moins avancés ;
  • l’établissement de nouveaux mécanismes pour faciliter le développement  , le transfert et la diffusion de technologies pertinentes dans le cadre de la réalisations des ODD ;
  • une plus grande coopération internationale   en matière fiscale pour endiguer l’augmentation des flux financiers illicites ;
  • la reconnaissance de l’égalité des sexes au sein du programme de financement du développement   ;
  • la protection de la planète, la biodiversité   et le climat  .

Il a par ailleurs été souligné l’importance du secteur privé pour couvrir les besoins de financement.

Sources :

Pour en savoir plus :