Accueil > Événements > Droit international > Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore (...)

1973

Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction

3 mars - Convention CITES (Convention on International Trade of Endangered Species of Wild Flora and Fauna) ou Convention de Washington

Article créé le 3 février 2012, dernière mise à jour 23 mars 2014


Voir en ligne : Site officiel

Suite à la Conférence de Stockholm, la Commission des Nations Unies recommande le recensement des espèces menacées d’extinction. La Convention CITES (principe de coopération pour les espèces menacées) est alors rédigée. La convention est ratifiée en 1975 par l’ONU.

Le but de la convention est de veiller à ce que le commerce   international d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent en réglementant le commerce   des espèces menacées. En 2009, ce sont 5’000 espèces animales et 28’000 espèces végétales qui sont recensées comme menacées d’extinction. Elles figurent dans les trois annexes à la Convention où elles sont regroupées en fonction de la gravité du risque d’extinction que leur fait courir ce commerce  .


Source :

- Site officiel


Pour en savoir plus :

- Base de données des espèces menacées


Suggestion de lecture :
Reeve Rosalind (2002), Policing International Trade in Endangered Species, The CITES treaty and compliance, Earthscan Publications, Londres