Accueil > Événements > Droit international > La notion de travail décent

1999

La notion de travail décent

Article créé le 29 septembre 2014, dernière mise à jour 29 septembre 2014


Voir en ligne : Le travail décent selon l’Organisation Internationale du Travail

La notion de travail   décent apparaît pour la première fois en 1999, dans le rapport présenté par le Directeur général à la 87e session de la Conférence internationale du Travail  .

Selon l’OIT, cette notion résume les aspirations de tout travailleur : possibilité d’exercer un travail   productif et convenablement rémunéré, assorti de conditions de sécurité   sur le lieu de travail   et d’une protection sociale pour sa famille. Elle suppose une égalité de chances et de traitement pour les femmes et les hommes.

L’objectif global du travail   décent est d’apporter un changement positif dans la vie de chacun aux niveaux national et local.

Le concept repose sur quatre objectifs stratégiques, l’égalité entre hommes et femmes étant un objectif transversal :

De plus, le travail   décent est fondé sur l’idée que le travail   est source de dignité personnelle, de stabilité familiale, de paix dans la communauté et de démocratie, de croissance économique qui augmente les possibilités d’emploi productif et de développement   d’entreprises.
Enfin, il faut souligner que cette notion s’applique aussi bien aux travailleurs du secteur formel qu’à ceux du secteur informel.

Tout récemment, l’Organisation internationale du Travail   (OIT) a plaidé pour que la priorité soit donnée à la création d’emplois décents comme voie vers le développement durable   lors de la Conférence des Nations Unies sur les Petits États insulaires en développement (PEID) à Apia, au Samoa (1er au 4 septembre 2014).

Pour en savoir plus :